Printemps

Photographe Lot Dordogne bohème bucolique Hoop des Bois

Je m’endors et je me réveille, continuellement.
Je me réveille, je ne m’endors plus.
Je suffoque, J’étouffe, mais ne meurs pas.
J’ai pris la route, à la recherche de miettes.
Des miettes de toi.
Mais elles ont disparues.
Depuis bien longtemps, bien trop longtemps.
J’oublie ton sourire, j’oublie ta voix.
Lumiere n’est plus.
Tu t’es éteinte et je m’embrouille.
Le vide, lointain, pourtant si proche.
Heureusement, les fleurs sont là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close